Québec ADNy

Quebec yDNA
  • 1891 members

About us

Profil des chercheurs actifs au Projet :


Denis Beauregard (co-administrateur) est un généalogiste actif depuis 1981. Il compile la base de données Généalogie des Français d'Amérique du Nord diffusée depuis 2006 et met à jour le catalogue des signatures ADN. Il administre ou co-administre 48 projets géographiques ou patronymiques chez FTDNA. Denis a une maîtrise en sciences appliquées et se spécialise en programmation. Il réside en banlieue de Montréal.

 
Marielle Côté-Gendreau (co-administratrice) est la plus jeune membre de l’équipe Québec ADN. L’expertise développée au fil de contrats professionnels et d’études en linguistique, statistiques et informatique (McGill) ont fait d’elle une personne ressource pour les outils informatiques en généalogie. Elle s’intéresse à l’évolution des phénomènes démographiques et sociaux dans l’histoire et s’est récemment démarquée comme jeune chercheuse étoile pour des travaux portant sur la prénomination au Canada français. Marielle poursuit depuis 2020 des études de doctorat en démographie à Princeton University aux États-Unis.

Marielle is a Ph.D. student in Population and Social Policy at Princeton University. She holds a BA in Linguistics with minors in Statistics and Computer Science from McGill University. She has worked for several years as a research assistant in the Research Program in Historical Demography at the University of Montreal, which focuses on population reconstruction and vital record linkage. Her research interests include intergenerational transmission of sociodemographic characters such as propensity to migrate, age at first marriage, and final descendance in either historical or contemporary contexts.


Né en 1954, Claude Crégheur (co-administrateur) a fait des études en chimie analytique. Il a travaillé en laboratoire d'analyses chimiques pour le gouvernement duQuébec, principalement pour le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation au laboratoire d'expertises et d'analyses alimentaires. Son parcours en généalogie a commencé très jeune alors qu’il s'interroge sur l'origine de son patronyme. Voilà donc plus de 50 ans que M. Crégheur mène des recherches et il compte aujourd’hui plusieurs publications en histoire et en généalogie, dont le Dictionnaire sur les souches allemandes et scandinaves au Québec paru en 2013. M. Crégheur est impliqué dans la société historique de sa région et la généalogie par ADN le passionne plus particulièrement depuis qu’on peut facilement réaliser ces tests à faibles coûts.


Né en 1954, Clément Drolet (co-administrateur)a étudié en physique et en génie biomédical. Il a travaillé pendant plus de trente ans dans les hôpitaux universitaires de la région de Montréal et Québec. Même si son intérêt pour la généalogie est récent, il se passionne pour l’utilisation des tests ADN dans ce domaine. Membre fondateur de Carrefour-ADN, un organisme à but non lucratif qui aide bénévolement les gens à trouver grâce aux tests ADN leurs parents ou ancêtres biologiques, il est aussi administrateur du groupe Facebook « Génomique personnelle - Aspects biologiques, informatiques, généalogiques » qui s’intéresse aux tests de séquençage complet du génome (WGS Whole Genome Sequencing). Ses champs d’intérêt sont l’analyse des caractéristiques de l’ADN autosomique des Québécois et la datation des ancêtres communs à l’aide des tests Y et mt.


Né en 1981, Dominic Gagnon (co-administrateur) est né d’un père Beauceron et d’une mère de la Vallée de la Matapédia. Il s’intéresse aux pionniers de la Nouvelle-Beauce (Sainte-Marie et Saint-Joseph), ainsi qu’aux grandes familles de la Côte-du-Sud qui ont essaimé dans le Bas-Saint-Laurent au XIXe siècle. Les supposées origines amérindiennes de quelques familles beauceronnes est un sujet qui l'amuse et l’amène à utiliser l’ADN pour le vérifier. La possibilité de remonter d’anciennes lignées québécoises jusqu’au Moyen-Âge est ce qui l’intéresse le plus dans l’usage de l’ADN en généalogie (Gagnon, Anglehart, Fauchon, etc).


Pierre Gendreau-Hétu (administrateur) est linguiste et possède une scolarité de doctorat (1999) de l’Université de Montréal. Originaire de Québec, M. Gendreau-Hétu s’intéresse généralement à l’histoire des populations, notamment par le biais des données génétiques. Il cherche ainsi à valoriser l’histoire démographique au moyen des avancées génomiques spectaculaires des dernières années. Intéressé par l'onomastique, domaine dans lequel la plupart de ses recherches scientifiques sont publiées, ce chercheur indépendant explore la généalogie par ADN depuis 2011. M. Gendreau-Hétu a coadministré le projet FrenchHeritage DNA dès 2012 et fondé en 2016 les projets Québec ADNyADNmt et ADNat. Ces quatre projets complémentaires cumulent aujourd'hui plus de 10 000 membres. M. Gendreau-Hétu présente ses travaux en Amérique du Nord et en Europe, par le biais d'articles, de chapitres et de chroniques. Il donne également des conférences et des ateliers, dans le cadre universitaire autant que pour un large public. La recherche par triangulation des signatures ADNy et ADNmt ancestrales conduit aussi M. Gendreau-Hétu à collaborer avec les associations de famille et les sociétés de généalogie motivées par l'identification expérimentale des fondateurs de l'Amérique française.